Grantime

La Géomatique au service de votre optimisation !

La géomatique et la cartographie à l’heure de l’interactivité

Evolution des chantiers de Paris de 2016 à 2024


C’est la géomatique qui vous donne le contrôle et théorise les résultats de vos politiques territoriales innovantes.

La géomatique est l’art d’appliquer les concepts de la géographie, les illustrer par de la cartographie et les numériser par l’informatique. C’est donc le parfait champ pour visualiser les dynamiques du territoire. Il y a quelques années la géomatique se contentait de ne générer que des screenshot cartographiques du territoire. Aujourd’hui, et notamment grâce à la démocratisation de l’animation Web et la simplification des technologies Javascript, la cartographie est animée. La géoanimation donne un nouveau regard sur les cartographies. Elles sont interactives, et bonne nouvelle, peuvent bouger avec le temps.

Ces nouvelles représentations sont adaptées au monde numérique et elles sont un vrai atout pour la mise en place de conseils dans de nombreux domaines que couvrent la géographie et la géomatique de nos jours.

Ici, je vous présente une animation que j’ai pu réaliser en moins de 30 minutes sur les données des chantiers perturbant la circulation à Paris. Ces données sont disponibles en Open Data sur la plateforme nationale Data.gouv.fr mais aussi sur Open Data Paris et sont mise à jour de manière hebdomadaire.

Au détour de cette visualisation, on peut émettre un grand nombre de questionnements sur la localisation des chantiers, leur impact dans la durée sur les populations, leur densité sur certains points du territoire…

Tous ces questionnements peuvent être envisagés par l’angle de la géomatique. Ils sont pour la plupart couverts par le champ du Chrono-aménagement. Ce nouveau champ de recherche en géographie porte les questions d’adaptation du territoire aux publics qui les pratiquent.

Les challenges 2019 de Datacity Paris par l’association Numa recouvrent une assez bonne partie de ces questionnements sans jamais citer les problématiques du Chrono-aménagement. Or c’est bien dommage, ils n’intègrent d’ailleurs pas non plus les notions d’intelligence collective ou d’intelligence territoriale. Ces domaines sont ceux que les informaticiens ne comprennent pas, n’appréhendent pas. Les technologies associées au Big Data ne sont que des outils pour avancer dans ces sujets, les faire connaître, les traiter.

C’est la géomatique qui vous donne le contrôle et théorise les résultats de vos politiques territoriales innovantes.

Vous avez des questions ? Vous voulez en savoir plus ? Commentez ou adressez-les sur mon mail alexandre.granie@grantime.fr ! Je me ferais un plaisir d’y répondre.

Partagez !

Leave a Comment